La biotechnologie cosméceutique

La biotechnologie cosméceutique : la plus ancienne ET la plus novatrice des approches à la lutte contre le vieillissement cutané

Plus ça change, plus c’est pareil : l’être humain a toujours puisé dans la nature pour soigner ses maux, mais aussi pour prendre soin de sa peau. Et pour cause! La nature recèle d’ingrédients puissants aux propriétés antibactériennes, antioxydantes, hydratantes, nourrissantes et anti-inflammatoires. Quoi qu’il en soit, les chercheurs en ont fait du chemin depuis les bains de lait de l’Antiquité et les cocktails d’or de la Renaissance. L’avenir est maintenant à la biotechnologie cosméceutique, ou chimie verte, qui repose sur l’utilisation de micro-organismes et de leurs enzymes pour transformer le végétal en de nouvelles molécules aux résultats spectaculaires.

Aquafolia, une gamme de produits anti-âge à la fine pointe de la biotechnologie

Fondée en 2004 par Cynthia Audet, diplômée en sciences de la santé et formée en dermapharmacologie, Aquafolia est un chef de file de la biotechnologie cosméceutique. Ses méthodes novatrices d’extraction de principes actifs et de création de nouvelles molécules lui ont d’ailleurs valu de nombreux prix prestigieux, dont le Prix du produit de l’année, le Prix du choix du public et le Prix de la gamme de soins de l’année.

L’inflammation chronique et son rôle dans le vieillissement prématuré de la peau

L’inflammation est un processus naturel de défense de l’organisme face aux agresseurs (virus ou bactéries, entre autres). En temps normal, elle s’attaque d’abord à l’ennemi, puis elle active la régénération des tissus endommagés. Or, dans les cas que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, la phase de réparation n’a pas lieu parce que l’organisme, dépassé par un trop grand nombre d’agresseurs, provoque de petites réactions inflammatoires en chaîne associées à la libération d’enzymes destructrices qui ravagent les tissus sains, dont ceux de la peau. La conséquence est l’amplification des rides et des dérèglements pigmentaires.

Les plantes vedettes d’Aquafolia et leur mode d’action

Trois plantes principales entrent dans la composition des produits Aquafolia. La première, soit la feuille d’olivier, piège les radicaux libres, ces médiateurs d’inflammation générés par la lumière, la pollution et la fumée qui sont les principales responsables du vieillissement cutané. La deuxième est l’extrait de thé rouge, blanc, vert et noir. L’extrait de thé est un antioxydant puissant qui inhibe les enzymes en cause dans la dégradation de l’élastine et du collagène. La troisième est le bourgeon du câprier, qui favorise la résistance de la peau par l’hydratation.

Les bons gestes à adopter pour lutter contre l’inflammation

Les clés d’un corps sain dans une enveloppe radieuse? Toujours la même rengaine : bouger, pour permettre à nos muscles de fabriquer des médiateurs anti-inflammatoires, bien dormir, pour faire baisser l’inflammation, et s’alimenter sainement, pour faire le plein d’antioxydants et d’anti-inflammatoires. En outre, plusieurs produits, dont ceux de la gamme Aquafolia, sont efficaces, mais ne cherchez pas la mention « anti-inflammatoire » sur vos flacons. Vous ne la trouverez pas, le terme étant réservé à la médecine et interdit d’usage en cosmétique.

Crédit photo chuttersnap

Author Info

Dermalounge

Comments ( 2 )

  • Carmen Charland

    Quelle est le produit contre le vieillissement de la peau j’aj 65 ans pourblesxrides et lanoeau qii plisse surbles bras et jambes
    Merci

    • Dermalounge

      Bonjour
      Plusieurs produits sont disponibles dans la ligne AquaFolia. Il faut une consultation pour vous proposer le produit le mieux adapté à votre peau.
      Passez une excellente journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *