Le syndrome des yeux secs

Le syndrome des yeux secs : un problème « de femme »?

La sécheresse oculaire est une affection ophtalmologique courante, et bien qu’elle soit bénigne, elle se manifeste par des symptômes qui peuvent être extrêmement incommodants. Mais pourquoi cette maladie touche-t-elle surtout les femmes, et qu’est-ce qu’on peut faire pour la prévenir et la guérir?

La cause

En temps normal, les glandes lacrymales produisent en permanence des larmes qui humidifient les yeux, mais pour une multitude de raisons, dont le travail à l’ordinateur, le tabagisme et les facteurs environnementaux, il arrive que ces glandes s’atrophient et ne produisent plus suffisamment de larmes pour garder les yeux humidifiés.

Maintenant, si la sécheresse oculaire est plus fréquente chez les femmes, c’est qu’elle peut également être causée par la prise de certains médicaments, dont les contraceptifs oraux, le port de verres de contact (75 % des personnes qui en portent sont des femmes) et la ménopause. En effet, plus des deux tiers des personnes souffrant de sécheresse oculaire sont des femmes, pour la plupart âgées de plus de 46 ans. Faites-vous partie de ce groupe qui semble toujours avoir la larme à l’œil?

Les manifestations

Si vous présentez les symptômes suivants, vous souffrez peut-être de sécheresse oculaire : sensation de brûlure ou d’avoir un corps étranger dans l’œil, démangeaisons, larmoiement, vision trouble, irritation et rougeur lors de l’exposition aux éléments, fatigue des yeux, surtout en fin de journée ou pendant les activités exigeant de la concentration, comme la lecture ou le travail à l’ordinateur, et sensibilité à la lumière.

Les solutions

Heureusement, il existe des solutions, outre l’utilisation de larmes artificielles, par exemple porter des lunettes de soleil, utiliser un humidificateur, cesser de fumer et… cligner plus souvent des yeux! Simple, mais efficace. Un massage léger des paupières peut également s’avérer bénéfique pour déboucher les glandes lacrymales.

Dans certains cas, par contre, la prescription d’un collyre anti-inflammatoire et d’un antibiotique s’impose, entre autres si la sécheresse entraîne une infection. Mais que votre sécheresse oculaire soit très incommodante ou pas, n’hésitez pas à consulter un médecin. À long terme, la sécheresse peut avoir des conséquences sur la santé de l’œil, sans compter qu’elle peut être le signe d’une maladie sous-jacente. Bref, vos yeux sont le miroir de votre âme : voyez-y!

Author Info

Audrey

No Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *