Peau grasse et boutons : trois portraits, trois solutions

Peau grasse et boutons !

Que celui ou celle qui n’a jamais eu un bouton lève la main ! C’est bien ce qu’on se disait : personne ne peut se vanter d’avoir traversé l’adolescence, la grossesse ou même la ménopause sans la moindre poussée. Tout le monde sait donc aussi à quel point ces imperfections sur notre visage peuvent être gênantes. Les soins visent donc autant le bien-être physique que psychologique de la personne touchée.

Qu’il s’agisse de poussées occasionnelles ou d’un problème chronique, il faut donc intervenir. Or, chaque cas étant unique, il faut d’abord consulter une esthéticienne, un médecin, ou les deux, selon la gravité du problème, et adopter un régime de soins rigoureux adapté. Voici trois portraits de femmes aux prises avec des boutons et le régime de soins proposé pour les éliminer.

 

Mimi, 14 ans

Adolescente typique, Mimi a depuis quelques années déjà des poussées au front, aux joues et au menton. Alors que son médecin lui prescrit un traitement curatif, son esthéticienne lui prescrit un traitement préventif :

  • Un soin du visage avec extractions de comédons par semaine pendant trois semaines. La fréquence pourra ensuite être réduite à un soin par trois semaines.
  • Deux nettoyages du visage par jour (matin et soir) à l’aide de la Sève Apaisante Nettoyante, un antimicrobien doux et sans huile, suivis de l’application du Complexe Régulateur Intensif, hyper efficace pour maîtriser le sébum, et du Fluide Triple Action d’Aquafolia sur le reste du visage.
  • Application du gel Anti-Acne Gel d’Aquafolia, un gel anti-acné cicatrisant ultra-léger, sur les zones touchées.
  • De une à deux exfoliations enzymatiques par semaine, selon la gravité de l’acné. Les exfoliants enzymatiques, comme celui d’Aquafolia, éliminent les cellules mortes en douceur, contrairement aux exfoliants classiques à granules, qui peuvent écorcher la peau. Contre-indiqué chez les personnes qui ont de l’acné !

Résultat : En quelques semaines seulement, l’apparence de la peau de Mimi s’est nettement améliorée. Ses pores sont resserrés, ses rougeurs sont estompées et la sécheresse causée par les produits prescrits par le médecin est maîtrisée. En prime, elle a moins tendance à se triturer le visage et aura donc moins de séquelles à long terme.

 

Annabelle, 26 ans

À 26 ans, Annabelle se demande si sa peau va un jour sortir de l’adolescence. Elle souffre d’acné kystique qui se manifeste surtout par des boutons le long de la mâchoire et au menton. Dans son cas, plusieurs facteurs sont en cause, dont le stress, la fatigue et l’alimentation, mais la peau d’Annabelle est naturellement épaisse et grasse, ce qui la rend sujette aux boutons. Voici ce que son esthéticienne lui prescrit :

  • Un soin du visage avec extractions de comédons toutes les deux semaines jusqu’à ce l’inflammation diminue. La fréquence des soins peut ensuite passer à une fois par mois.
  • Une fois l’inflammation maîtrisée, quelques traitements à la lumière pulsée (IPL), de traitements MAXtechnologie ou encore d’endermologie visage en mode detox agiront sur les lésions existantes, préviendront l’apparition de nouveaux boutons et estomperont les cicatrices.
  • Deux nettoyages par jour à l’aide d’un produit doux, par exemple la Mousse nettoyante Pureté, suivis de l’application d’un hydratant pour peau hyperséborrhéique ou à tendance acnéique, soit le sérum et/ou la lotion ou la crème Intensive Propolis. Selon l’hydratation requise et la période de l’année, le sérum peut être appliqué seul ou en association avec la lotion ou la crème.
  • Un grand ménage de la trousse à maquillage. Bye-bye produits comédogènes; bonjour produits à base de minéraux naturels anti-inflammatoires, comme ceux de la gamme Jane Iredale. Un nettoyage régulier les pinceaux et la mise au rebut des éponges seront également des musts dans le cas d’Annabelle.

Résultat : Annabelle rayonne ! Bien qu’elle ait encore un bouton de temps à autre, son problème n’est plus chronique. Le grain de sa peau est plus fin, son teint est plus frais, et en prime, elle a adopté de bonnes habitudes qui lui permettront de traverser les âges en beauté.

 

Line, 54 ans

Line pensait avoir laissé ses problèmes d’acné (loin !) derrière elle, mais voilà qu’à l’aube de sa ménopause, elle est forcée de renouer avec le seul aspect de sa jeunesse qui ne lui manquait pas. Eh oui ! Quand la production d’œstrogènes et de progestérone baisse, la testostérone prend le dessus, ce qui peut causer de l’acné. Solutions proposées par l’esthéticienne de Line :

  • Une cure de MAXtechnologie visant à purifier l’épiderme et à atténuer les marques laissées par les lésions.
  • Un soin du visage Triple Action 3A d’Aquafolia par mois pour lutter contre l’hypersécrétion, l’inflammation et les ridules
  • Un rituel beauté à l’aide des produits adaptés à l’âge physiologique de sa peau. Tout comme Mimi, Line pourra utiliser les produits de la gamme Triple Action 3A d’Aquafolia.

Résultat : La peau fragilisée et réactive de Line est purifiée et ne présente donc plus de lésions d’acné. En prime, son teint est plus uniforme et son visage est repulpé.

Votre peau fait des siennes? Consultez une esthéticienne chez Dermalounge. C’est gratuit !

Author Info

Dermalounge

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *